La culture de bon augure pour 2017

Au début du mois de décembre, la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray et le ministère de la Culture et des Communications (MCC) du Québec ont officialisé le renouvellement de leur troisième entente de développement culturel. Débutant en janvier 2017, l’accord s’échelonnera sur un an et représente un investissement total de 60 000 $ répartis comme suit : 30 000 $ provenant du MCC et 30 000 $ de la MRC.

Les principales visées de cette entente sont de poursuivre la mise en oeuvre de la politique culturelle de la MRC de D’Autray, soit réfléchir collectivement à l’identité d’autréenne, favoriser l’accessibilité à la culture, assurer la synergie dans le développement culturel et supporter la création.

« Nous sommes ravis que le ministère de la Culture et des Communications apprécie les efforts et les idées de notre MRC, mais aussi de poursuivre cette lancée culturelle dont la population bénéficie depuis maintenant 5 ans », a affirmé M. Gaétan Gravel, préfet de MRC de D’Autray et maire de Ville Saint-Gabriel.

Quatre objectifs, d’où découleront de multiples actions, sont prévus pour la prochaine année et s’inscrivent dans différents secteurs prioritaires identifiés dans la politique culturelle et complémentés par une consultation citoyenne ayant eu lieu il y a un an.

En premier lieu, la MRC souhaite documenter le patrimoine culturel immatériel local et contribuer à sa reconnaissance au sein de la communauté. En d’autres termes, l’identification des savoirs, des pratiques et des techniques traditionnelles locales permettra la formation d’un inventaire. Son contenu sera rendu accessible par la présentation de deux activités, l’une s’adressant au public jeunesse et l’autre pour un public adulte.

La quête de connaissances archéologiques et historiques sera à l’ordre du jour. Des passionnés dans le domaine ont découvert deux lieux qui feront l’objet d’une investigation approfondie.

Des lieux non conventionnels de diffusion de culture, tels que les églises, seront les hôtes de cinq ateliers de médiation artistique pour le plus grand plaisir des citoyens et des touristes.

Finalement, l’offre culturelle locale sera bonifiée et mise en valeur par la réalisation de deux actions impliquant notamment la collaboration des bibliothèques du territoire.

L’exposition des œuvres de Dominique Pottier dans l’église de Sainte-Élisabeth, lors de la Journée portes ouvertes des églises de la MRC, est un bon exemple d’utilisation de lieux non conventionnels de diffusion de culture.