Clin d’oeil à Ducharme et son oeuvre Le Nez qui voque

Réunis à Saint-Ignace-de-Loyola, des membres du comité Hommage à Réjean Ducharme ont dévoilé, le 5 septembre dernier, la programmation de la troisième édition de l’hommage à l’écrivain qui cette fois-ci soulignera le 50e anniversaire de parution du roman Le Nez qui voque. L’événement gratuit se tiendra le samedi 23 septembre à l’église de Saint-Ignace-de-Loyola.

Le lieu de culte ouvrira ses portes aux visiteurs dès 13 h et laissera place à une succession de performances et d’expositions artistiques. Lise Arcand, Judith Boily-Valois, Renée Hérard, NonaM, Marie-Claude McClure, Ani Müller et François-René s’assureront d’en mettre plein la vue.

Jusqu’à 17 h 30, les participants pourront aussi s’adonner à des ateliers et plonger dans l’univers de Ducharme en assistant à des activités telles que des lectures, une conférence animée par Réal Chevrette et une projection du film La vie a du charme de Jean-Philippe Duval.

Vers la fin de l’après-midi, un coquetel mettra la table à l’exploration des œuvres présentées par les artistes. À cette occasion, Luc Dupont, journaliste et membre du comité organisateur, dévoilera des enregistrements de témoignages de connaissances de Réjean Ducharme ayant accepté de livrer des confidences. Une photo inédite sera mise au grand jour.

À 18 h, moyennant un déboursé de 30 $, les gens désirant faire durer l’expérience pourront déguster un repas préparé par un traiteur local en bonne compagnie. Une réservation est demandée et doit être soulignée à M. Réal Chevrette par téléphone au 450 836-6814. Des comédiens professionnels agrémenteront le souper par des lectures d’extraits de textes de Réjean Ducharme.

À 20 h, Morgane Asselin-Duguay divertira l’auditoire au cours d’un spectacle musical où elle interprétera certaines chansons écrites par Ducharme, de même que des grands textes de compositeurs québécois et canadiens. Tout comme L’Avalée des avalés, célébré en 2016, la deuxième oeuvre de Réjean Ducharme a été imaginée et rédigée alors qu’il demeurait en sol loyolois, dans le bâtiment accueillant à ce jour le Restaurant le Marais.

En plus de la MRC, la municipalité de Saint-Ignace-de-Loyola et la Corporation du patrimoine de Berthier assurent une collaboration.

***

Se déroulant lors de la journée du 23 septembre, la journée thématique promet de mettre en valeur l’univers de Ducharme en s’attardant plus spécialement à son oeuvre Le Nez qui voque, second roman du célèbre écrivain québécois. D’ailleurs, tout comme L’Avalée des avalées l’an dernier, Le Nez qui voque célèbre en 2017 les cinquante années de sa publication. C’est effectivement en 1967 chez Gallimard que le roman a été publié, Ducharme étant alors à peine âgé de 25 ans.