La plaine de Saint-Cléophas

Fait partie du grand ensemble :

Contexte paysager

  • Située au niveau du contrefort des Basses-Laurentides, dans la partie nord de la plaine de Berthier, la plaine de Saint-Cléophas est entourée des collines du piedmont, marquant une transition nette entre la plaine et le piedmont. Les routes 347 et 348 en sont les principaux accès.
  • Une plaine agricole vallonnée, animée par des monticules boisés (moraine) et des vallons humides associés aux petits cours d’eau du bassin versant de la rivière Bayonne.
  • Sols limono-argileux favorables aux grandes cultures, s’apparentant à ceux du plateau de Berthier et de la plaine littorale. Ces sols ont été formés par la mer de Champlain.
  • Habitat rural mixte : anciennes maisons de ferme, maisons récentes.
  • Activités : agriculture.

Composantes clés

  • Les collines boisées du piedmont qui ceinturent la plaine au nord, à l’est et à l’ouest. Véritable ligne de force du paysage, ce relief forme un écrin qui contraste avec l’étendue cultivée.
  • Vaste étendue cultivée légèrement ondulée, où les grandes cultures prédominent (maïs, soya). Les prairies sont présentes dans une moindre mesure. La plaine est parcourue par de petits cours d’eau qui forment des vallons, soulignés par des boisés.
  • Un horizon dégagé permettant des panoramas sur la plaine. Dans ce type de paysage, les éléments verticaux comme les silos, les arbres isolés (ormes) et les pylônes électriques apparaissent comme des points d’appel.
  • Les poulaillers, motif récurrent dans la plaine de Saint-Cléophas.
  • Le patrimoine bâti et agricole : maisons de ferme anciennes, granges, étables en bois.
  • La moraine de Saint-Narcisse, en limite nord de l’unité paysagère.

Projet :

Étude de caractérisation et d'évaluation des paysages

Auteur :

Ici et là - COOP d'aménagement

Année :

2014

Type de caractérisation :

Unité de paysage

Municipalités :

  • Saint-Cléophas-de-Brandon
  • Saint-Gabriel-de-Brandon

Carte