Les Basses-Laurentides lanaudoises

Unités de paysage :

Contexte paysager

  • Délimitées au nord par la faille de Rawdon/Sainte-Mélanie et au sud par la faille de Saint-Cuthbert, les Basses-Laurentides lanaudoises, ou piedmont, forment une transition entre les basses terres (plaine de Berthier) et les Hautes-Laurentides. Les principaux accès sont assurés par les routes 347, 348 et 349.
  • Contrairement au sol limono-argileux de la plaine de Berthier (GP-03), le sol est de type gravelo-sableux, d’origine glaciaire (moraine), sur un substrat rocheux composé de gneiss. La vallée du Lac Maskinongé, dépression au sein du piedmont, est recouverte de limon et d’argile déposés par la mer de Champlain, et propice à l’agriculture.
  • Un relief formé notamment de basses collines et de terrasses, avec une altitude moyenne de 200-225 m.
  • Un réseau hydrographique marqué par la vallée de la Maskinongé et les lacs Maskinongé, Mandeville et Deligny. Contrairement aux Hautes-Laurentides, les lacs des Basses-Laurentides sont peu nombreux.
  • Activités dominantes : agriculture, agrotourisme, villégiature.

Composantes clés

  • Les collines boisées du piedmont, alternant parfois avec des vallons cultivés.
  • La vallée du lac Maskinongé forme une enclave agroforestière ceinturée par les collines du piedmont et des Hautes-Laurentides.
  • Les routes soulignant les ondulations du relief, souvent étroites et sinueuses.
  • Les panoramas et les vues en plongée offertes par les positions en surplomb.
  • Le caractère bucolique des vallées et vallons cultivés ou pâturés.
  • Un patrimoine bâti et agricole moins imposant que dans la plaine de Berthier, mais bien présent : granges, dépendances, maisons anciennes.
  • Les affleurements rocheux, falaises et blocs erratiques sont des motifs du piedmont.
  • Les carrières de sable et gravier témoignant de la nature du sol (moraine de Saint-Narcisse), de faible étendue (Saint-Didace) ou masquée depuis les grands axes routiers (Saint-Gabriel).
  • La moraine de Saint-Narcisse, particularité géomorphologique issue de la dernière glaciation, visible depuis la route 347.

Projet :

Étude de caractérisation et d'évaluation des paysages

Auteur :

Ici et là - COOP d'aménagement

Année :

2014

Type de caractérisation :

Grand ensemble paysager

Municipalités :

  • Saint-Gabriel
  • Saint-Cuthbert
  • Mandeville
  • Saint-Didace
  • Saint-Gabriel-de-Brandon
  • Saint-Barthélemy (Saint-Edmond)
  • Ville Saint-Gabriel

Carte