Églises

Le patrimoine religieux et la qualité architecturale des églises de la MRC de D’Autray représentent un important intérêt patrimonial. Une quinzaine d’églises ont ainsi été inventoriées dans les 15 municipalités de la MRC. Précisons que deux municipalités (Saint-Barthélemy et Saint-Cuthbert) possèdent, à cause des fusions municipales, deux églises sur leur territoire. Deux municipalités, soit Berthierville et Saint-Gabriel-de-Brandon, sont quant à elles dépourvues de lieu de culte.

La présence de plusieurs églises à forte valeur intrinsèque constitue un précieux atout pour la MRC. En plus de leur valeur d’art et d’architecture, la majorité d’entre elles présentent une valeur d’âge. Onze églises ont ainsi été construites au 19e siècle.

La valeur du patrimoine religieux de la MRC de D’Autray repose de plus sur son intérêt architectural. Érigées à partir de 1851, ces églises s’avèrent des exemples architecturaux aux influences stylistiques variées. Il convient de noter que quatre églises, soit celles de La Visitation-de-l’Île-Dupas, Lavaltrie, Saint-Barthélemy et Saint-Cuthbert, ont été construites selon les plans et devis de Victor Bourgeau. Né à Lavaltrie en 1809 et décédé à Montréal en 1888, Victor Bourgeau a principalement oeuvré en architecture religieuse. On lui doit près de 200 bâtiments, à Montréal et dans les environs. Il devient, à partir de 1851, l’architecte attitré du diocèse de Montréal.

L’intérêt du patrimoine religieux de la MRC de D’Autray réside également dans l’implantation des biens. La plupart des églises inventoriées font partie d’un ensemble institutionnel composé d’un presbytère, d’un couvent et d’un cimetière. L’église et son ensemble constituent souvent un point de repère important dans le noyau villageois tout en dominant le paysage architectural.

Les églises sont dotées d’une valeur patrimoniale élevée et puisqu’elles offrent un intérêt particulier, ce groupe sélect de bâtiments nécessite en priorité l’application de mesures de protection et de mise en valeur. L’église de Sainte-Geneviève, à Sainte-Geneviève-de-Berthier, est le seul temple protégé par un statut juridique national.

Quelques exemples d’églises à valeur patrimoniale:


Calvaires et croix de chemin

Quelques croix de chemin, croix de cimetière et calvaires ont été recensés au cours de la démarche d’inventaire. Les plus nombreux de ces éléments, les croix de chemin, marquent le plus souvent des intersections routières. Étroitement associées à la religion populaire catholique, ces structures tendent de plus en plus à disparaître. Même si certaines d’entre elles ont été refaites récemment, ces croix offrent néanmoins un intérêt patrimonial, tout en évoquant le maintien d’une intéressante tradition. Il est à noter que les sept croix inventoriées au cours du mandat ne constituent qu’un échantillonnage du corpus que l’on retrouve sur le territoire régional. D’autres croix ont été photographiées avec le bâtiment principal, mais n’ont pas fait l’objet d’une fiche.

Quelques exemples de calvaires et croix de chemin:

Résultats de l’Inventaire du patrimoine bâti religieux
Pour consulter le rapport de l’inventaire sur le patrimoine religieux