Quatre projets d’exception : de l’audace et de l’art

À la dernière séance du Conseil de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray en 2017, les élus ont officialisé leur appui à quatre initiatives culturelles dont les promoteurs avaient participé au plus récent appel en lien avec son Fonds Culture et patrimoine. Une somme totale de 9 000 $ a été distribuée dans le but de faciliter la concrétisation de leurs projets.

La population lanoroise peut se préparer à vivre une expérience inoubliable alors que Les Mages forestiers passeront sur leur territoire, plus précisément à La Brouette à Légumes située au 255, Grande Côte Est. Des prestations théâtrales riches y seront présentées, mariant l’art clownesque, la marionnette géante et le conte, le tout dans une scénographie très présente. La troupe Les Panachés mettra sur pied ce spectacle interactif qui revisitera le conte folklorique avec les nouvelles technologies.

Abordant également les arts de la scène, l’instigatrice du théâtre de rue Mandeville, une histoire, Carole Courtois a formé une équipe de mentors qui s’investira dans des ateliers de formation en art de la scène. Nul autre que Julien Poulin, ayant débuté sur les planches de la Roulotte de Paul Buissonneau, pourrait même livrer un atelier d’initiation à la dramaturgie. Avec le même souci de transmission, Magali Chouinard, Mario Diamond, Carole Courtois, Dany Fillion et Nathalie Côté feront découvrir aux citoyens du pôle Brandon le monde des marionnettes, du mime et du jeu clownesque, du yoga, des techniques scéniques et de la fabrication de costumes et d’accessoires.

L’organisme Les Amis de la Chicot de Saint-Cuthbert comptant sur Yolande Harvey, une artiste engagée de la municipalité, offrira un nouveau projet de médiation culturelle intitulé Fleurs d’impression. Une oeuvre de 10 pieds de haut par 25 pieds de large représentant un jardin de fleurs sera le résultat de l’imaginaire et de la créativité d’une cinquantaine de participants d’âges variés. Madame Harvey, dont l’exemplarité du travail a été soulignée par le Conseil des arts et des lettres du Québec et Culture Lanaudière, utilisera la technique de transfert d’image par l’eau pour rendre uniques les conceptions florales formant la courtepointe cartonnée.

Finalement, la Galerie YL-S résidant le 25, rue Beausoleil à la Ville de Saint-Gabriel, prépare une programmation étoffée pour 2018. Son propriétaire, Yves Louis-Seize, prévoit au moins trois expositions. Magalie Comeau, artiste originaire de Saint-Gabriel-de-Brandon, représentée par la Galerie Art Mur de Montréal, en fera partie. Monsieur Louis-Seize s’est engagé dans un autre dossier d’envergure concernant une série d’oeuvres inédites de feu Jean-Paul Jérôme, célèbre peintre, dessinateur et sculpteur également cosignataire du Manifeste des Plasticiens et cofondateur de ce mouvement historique canadien en 1955.

Les personnes désirant bénéficier du Fonds Culture et Patrimoine de la MRC de D’Autray pourront proposer un projet lors du prochain appel prévu en mars 2018.

Technique du transfert d’image par l’eau : la peinture flotte sur l’eau. Un carton est déposé sur la peinture pour imprimer l’image.

La Galerie YL-S recevra en primeur cinq oeuvres de la série Jardin d’eau peinte en 1973 par Jean-Paul Jérôme (photo prise dans son atelier de l’époque à Montréal).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *