Monique Turcotte

Biographie

Naissance:  

1940-01-06

Après sa formation à l’École normale de Joliette et détentrice d’un baccalauréat, Monique Turcotte débute sa carrière dans sa ville natale, puis la poursuit à Granby en enseignant le français et l’histoire au secondaire.

Elle publie son premier ouvrage De la lampe à l’huile à Internet en 2000 puis un roman intitulé marie@jean en 2006. À la retraite, elle se dédie à l’écriture de romans historiques dont Les domestiques de Berthier, publié en deux tomes, qui entraînent le lecteur sur les traces des habitants de la seigneurie de James Cuthbert au 18e siècle. Bien ancrés dans l’histoire et la géographie de la région de Berthier et de ses îles, marquées par la présence du fleuve et du chenal, ces ouvrages reposent sur des faits réels, reconstitués grâce à un important travail de recherche dans les archives de la chapelle des Cuthbert et du Musée McCord.

Engagée socialement, Monique Turcotte s’implique au sein du conseil d’administration du Journal de la rue de l’Estrie, en plus d’y collaborer à titre d’auteure. Monique Turcotte est également membre de l’Union des écrivains du Québec.

Bibliographie

  • De la lampe à l’huile à Internet, Varennes, AdA (Art de s’Apprivoiser), 2000, 288 p.
  • marie@jean, Lévis, Éditions de la Francophonie, 2006, 351 p.
  • Les domestiques de Berthier, Tome 1 : Premières amours (1766-1767), Marieville, Éditeurs réunis, 2011, 403 p.
  • Les domestiques de Berthier, Tome 2 : Dans la tourmente (1773-1776), Marieville, Éditeurs réunis, 2012, 448 p.