Laboratoire inclusif de Pour la suite du geste… rassemblons-nous! 

À ne pas manquer! – REPORTÉ

Dans le cadre de son volet Laboratoire inclusif du projet Pour la suite du geste… rassemblons-nous!, la MRC souhaite d’abord rassembler l’ensemble des praticiens du tissage, fléché et gossage de cups de son territoire pour les impliquer dans la nouvelle démarche.

Pour la suite du geste… rassemblons-nous!

Pour la suite du geste… rassemblons-nous! est une initiative culturelle de la MRC de D’Autray visant le développement de savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel. La collectivité est au cœur même de cette démarche novatrice en termes de sauvegarde de traditions transmises de génération en génération.

En 2017, trois consultations ont eu lieu sur le territoire d’autréen qui ont permis l’identification de plus de 176 éléments et porteurs de traditions. L’information récoltée lors des rencontres aura permis de cibler trois savoir-faire à sauvegarder et promouvoir : le fléché, le tissage et le gossage de cups. Ces trois pratiques sélectionnées sont caractérisées par une forte valeur identitaire. L’importance de transmettre et de documenter ces techniques artisanales a été énoncée.

Philippe Jetté, médiateur culturel et intervenant en traditions vivantes, est celui qui a orienté l’ensemble de la démarche de ce projet porteur. Alors qu’Iphigénie Marcoux-Fortier a réalisé une série de quatre documentaires en lien avec le projet.

Ce projet est le fruit d’une collaboration étroite entre une organisation publique, la MRC, et ses porteurs de traditions, soit les citoyens du territoire d’autréen.

Le Laboratoire inclusif

Le projet Laboratoire inclusif de prise en charge par la communauté pour un développement durable de savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel de la MRC de D’Autray propose une démarche novatrice de sauvegarde pour accompagner les citoyens dans la prise en charge pour la continuité de leurs traditions.

Ce nouveau volet est orienté vers deux objectifs :

  1. Favoriser la prise en charge des actions de sauvegarde par la communauté (pratique et transmission) et renforcer les capacités humaines pour la sauvegarde;
  2. Promouvoir et sensibiliser la population aux traditions et à la démarche de sauvegarde initiée par la MRC.

Le projet sera documenté grâce à la tenue d’un journal de bord, à la captation photos et vidéos des actions et des réflexions ainsi qu’à un bilan de projet participatif, incluant les suites, les porteurs de projets et les partenaires. La diffusion d’une vidéo récapitulative de l’expérience du laboratoire permettra d’outiller le milieu du patrimoine vivant et des municipalités ainsi que de renforcer l’appartenance à l’orientation de la MRC. Les nouveaux arrivants et les autochtones seront aussi invités à participer à cette démarche.

Le comité du Laboratoire inclusif

  • Claude Vallières, Les amis de La Chicot et président du comité du patrimoine de Saint-Cuthbert;
  • Marie-Berthe Guilbault, flécheuse et transmetteuse;
  • Marie-Pier Aubuchon, mairesse de La Visitation-de-l’Île-Dupas et présidente du comité culturel de la MRC de D’Autray;
  • Renée Chalifoux, membre de l’Aféas de Saint-Ignace;
  • Jean-Claude Charpentier : conseiller municipal et responsable du comité patrimoine de Mandeville;
  • Lorraine Gamelin, membre du Cercle de Fermières de Saint-Gabriel-de-Brandon et tisseuse;
  • Sophie Lemercier, directrice de la Maison Rosalie-Cadron;
  • Christian Paquin-Coutu, directeur adjoint du Centre d’action bénévole D’Autray;
  • Cécile Boulard, membre du Cercle de Fermières de Saint-Norbert et tisseuse;
  • Philippe Jetté, intervenant en traditions vivantes et chargé de projet de la MRC;
  • Mélissa Coulombe, agente de développement culturel de la MRC.

Pour la suite du geste… rassemblons-nous! et le Laboratoire inclusif sont réalisés grâce au soutien financier du ministère de la Culture et des Communications.

Archives

Vidéos documentaires

Documentaire Pour la suite du geste… rassemblons-nous! – An 2

La démarche

© Iphigénie Marcoux-Fortier

Le fléché

© Iphigénie Marcoux-Fortier

Le tissage 

© Iphigénie Marcoux-Fortier

Le gossage de cup

© Iphigénie Marcoux-Fortier